3 bonnes raisons d’opter pour une mini-piscine

3 bonnes raisons d’opter pour une mini-piscine

D’après une estimation datant de juillet 2018, on compterait environ 2,5 millions de piscines privées en France (source : Le Figaro). Et avec les températures qui ne cessent de grimper chaque année, de nombreux propriétaires risquent de vouloir en construire une dans les prochaines années ! Certains d’entre eux choisiront peut-être même un modèle de mini-piscine, qui présente plusieurs avantages.

Elle est plus économique

Construire une piscine dans son jardin représente un budget conséquent, qui se chiffre généralement à plusieurs milliers d’euros. Un budget qui ne convient pas à toutes les bourses, mais qu’il est possible de réduire en optant pour un modèle de mini-piscine coque.

Votre piscine sera non seulement moins chère qu’une piscine de taille normale, mais elle sera également moins énergivore. Que ce soit au moment de la remplir ou pour l’entretenir au quotidien, la mini-piscine est plus économique !

Elle est idéale pour les petits espaces

Avoir un petit jardin ne veut pas forcément dire que vous devez faire une croix sur votre projet. En revanche, vous devrez tout de même faire certaines concessions. La piscine olympique n’est pas pour vous, mais vous pouvez toujours vous replier sur une piscine coque en polyester taille mini.

Certaines ne font pas plus de 5 m de longueur pour 3 m de largeur. Un bassin suffisant pour pouvoir se prélasser dans l’eau ! Et si vous souhaitez faire un peu d’exercice, vous pouvez utiliser une ceinture de nage : attaché à un élastique, vous nagez sur place mais en luttant contre la résistance de l’élastique.

Elle nécessite moins de démarches administratives

Faire des travaux dans sa maison implique souvent de remplir de nombreuses démarches administratives. Et dans bien des cas, la construction d’une piscine ne fait pas exception à la règle… Sauf dans le cas d’une mini-piscine !

En effet, si la surface de votre bassin n’excède pas les 10 m², vous n’avez besoin ni d’un permis de construire, ni d’une déclaration préalable. Attention toutefois, si vous vivez dans une zone protégée, vous devrez quand même demander l’autorisation à la mairie de votre commune avant de construire une mini-piscine dans votre jardin.